Qu’est-ce qu’un plan de masse ?

Lors du dépôt du permis de construire ou d’une demande préalable de travaux, il convient de donner les pièces adaptées à la mairie. En plus du plan de situation du terrain et du plan en coupe, un document particulièrement important est le plan de masse. Celui-ci, scruté par les autorités en charge, va venir prouver que la construction bientôt édifiée est bien en règle, en s’appuyant dans la plupart des cas sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Plan de masse : qu’est ce que c’est ?

Un plan de masse a pour but de représenter une vue aérienne d’un terrain, dans le but que le projet soit facilement reconnaissable. Pour qu’apparaissent clairement les constructions présentes au préalable, mais aussi le plan de construction des ajouts ou des nouveaux bâtiments, le plan de masse se focus sur l’extérieur de la construction, au sein de la parcelle ou du terrain. Il est donc composé de deux parties au sein du même document : le plan initial, état des lieux des bâtiments actuellement en place, et le plan projeté, qui permet d’observer à quoi va ressembler l’endroit une fois les nouvelles constructions terminées.

Le plan étant une des pièces les plus difficiles à créer, il faut faire figurer un certain nombre d’éléments en son cadre : 

  • Toutes les constructions actuellement en place (plan initial):  elles sont nécessaires pour mettre en contexte les nouveaux ajouts, et comptent les habitations mais aussi les annexes présentes.
  • Le plan des futures modifications (plan projeté) : au vu des bâtiments autour et des éléments présents sur la parcelle, mais aussi des règles d’urbanisme en place, il pourra voir le jour ou non.
  • Les accès au terrain : pour une construction ne limitant pas l’utilisation et la sécurité des autres usagers mais aussi des constructeurs, il convient de les fournir.
  • Les différents réseaux existants ou à venir : l’eau, l’électricité ou les réseaux téléphoniques sont autant de tracés qu’il convient de faire apparaître sur le plan de masse.
  • Les plantations : à ne pas négliger, les arbres et végétaux en place avant la construction des travaux, car leur abattage ou fauchage peut être réglementé par le plan local d’urbanisme.
  • Une description du relief convient de figurer, l’altimétrie, sur lequel se trouve la future construction, surtout si vous prévoyez le déblai ou remblai d’une partie du terrain.

La réalisation du plan de masse 

Aller déposer son dossier de déclaration préalable de travaux ou permis de construire pour votre maison n’est pas le moment le plus simple dans le processus de construction. Ces éléments, et notamment le plan de masse, font partis de ceux contrôlés par des règles strictes, et leur complexité oblige à bien se renseigner au préalable

Au vu du fait que le plan doit être côté, c’est-à-dire qu’il doit faire apparaître les distances et mensurations réelles du terrain et des bâtiments, mais aussi qu’il doit être en 3 dimensions, la réalisation de celui-ci s’adresse surtout aux professionnels. Si les dessins à la main pouvaient auparavant être accepté facilement comme plan de masse, c’est aujourd’hui moins souvent le cas, notamment à cause de la complexification des demandes administratives autour de ce type de document.

S’adresser à un architecte devient la solution la plus courante, puisque celui-ci sera parfaitement répondre à vos différentes interrogations sur le plan, mais si vous désirez tout de même le réaliser par vous même, certains outils en ligne le permettent. Des logiciels informatiques, plus ou moins coûteux, comme Autocad ou Archicad, sont des options auxquelles vous pouvez avoir recours dans votre volonté de créer votre plan de masse. Il convient de rappeler que ce document est sans doute l’un des plus complexes à fournir pour la validation du projet de construction, et que pour lui donner toutes les chances d’aboutir, un travail de professionnel conviendrait d’autant plus à la situation.

D’autres professionnels pourront intervenir dans votre quête de création d’un plan de masse, comme un géomètre, qui viendra prendre les côtes de votre terrain ou parcelle, pour que le document final respecte scrupuleusement les normes en place. Grâce à une échelle plus ou moins grande en fonction de la taille de la future construction, allant souvent jusqu’au 1/2000ème, la côte viendra figurer directement sur votre plan de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.