Récupération et détournement

une commode en matériaux récupérable

La prise de conscience écologique entraîne une modification des comportements.

une commode en matériaux récupérable

Désormais, on récupère, on modifie, on adapte, on recycle dans de nombreuses industries et services. Cette tendance se confirme chez les créateurs, mais elle se retrouve également dans nos intérieurs.

Le retour aux valeurs prônées par nos grands parents nous influence. De plus en plus de promeneurs attentifs sur les plages, ramassent des bois flottés ou des galets pour leur redonner vie dans un salon ou une entrée en qualité de sculpture.

Des étudiants bricoleurs adaptent des palettes de transport en table basse. Des professeurs des écoles utilisent des boîtes de conserves customisées pour servir de contenants divers, des plasticiens transforment allègrement des pneus en objets d’art…

Envie de matière noble et de couleurs naturelles ?

une autre commode

Allant de paire avec ce nouveau mode de pensée, l’envie de matières nobles, de couleurs naturelles et de fonctionnalité se précise dans nos intérieurs contemporains. Ainsi, coton et lin regarnissent nos armoires, lits et fenêtres.

Le bois massif, lui, se décline sur tous les modes du plus brut au plus soyeux. Qu’il soit naturel, teinté ou cérusé, qu’il nous vienne de pays lointains, comme le teck, l’acacia, le palissandre ou qu’il pousse dans les forêts d’Europe, comme le chêne, le hêtre ou le bouleau, le bois, matière intemporelle est un seigneur qui s’adapte à tous les styles et à toutes nos envies.

Et n’oublions pas non plus, le grand retour de l’osier, du rotin et du bambou qui savent parfaitement se tenir à l’intérieur comme à l’extérieur !

Leave a Comment

Required fields are marked *.