Le jardin, une nouvelle pièce à vivre

un jardin particulier

Des l’arrivée des beaux jours, investir le jardin correspond à la nécessité de se rapprocher de la nature, pour être bien.

un jardin particulier

Traditionnellement, les jardins particuliers fournissaient légumes, plantes aromatiques ou fleurs annuelles à leurs propriétaires. Les parcs et jardins d’agrément ornaient plus particulièrement les demeures aristocratiques ou bourgeoises.

’urbanisation impose de nouvelles contraintes. Les jardins publics des villes ne comblent pas le besoin croissant de verdure des citadins.

Dans la périphérie des grandes villes, le jardin devient une extension naturelle de la maison. Convivial, il accueille les invités pour un barbecue, relaxant, il permet la sieste à l’ombre d’un arbuste et grâce aux plantes d’ornement, il offre plaisirs visuel et olfactif.

un autre jardin familial

Conscients de cette nécessité, architectes, jardiniers et paysagistes ont imaginé d’autres façons de rapprocher les habitants des villes de la nature. S’adaptant à toutes les situations, ils aménagent des univers qui nous invitent au calme et à la contemplation. Les designers créent des mobiliers confortables, solides et élégants pour notre détente.

Pour plus d’infos sur les jardins particuliers, cliquez ici !

Désormais, nul besoin de posséder des hectares pour s’adonner au voyage immobile. Une terrasse sur les toits, un carré de verdure entre deux immeubles, un coin de verger…, tout peut se transformer en havre de paix personnalisé.

Une mini fontaine ici, un arbuste exotique là, un mur végétal, une lampe, une chaise longue, quelques galets disséminés sur une pelouse…, sont autant d’appels au calme et à la détente.

Et si le jardin devenait la première pièce de la maison ?

Leave a Comment

Required fields are marked *.